Pour ou contre la fourrure ?

couverture vintage en fourrure synthétique orange
 

La première fois que Yokitch a rencontré mes grands-parents , c’était pour un Noël.

Il faisait légèrement frisquet cette année là, même en pays provençal.

Mon impressionnant grand-père était arrivé dans la chambre d’amis que Mamie Suzy avait préparée pour nous, les bras chargés d’un encombrant dessus de lit en fourrure synthétique orange que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (eh oui lecteur, mes références elles-aussi, sont vintage).

Je vous passe le fou rire, les photos prises en ricanant sur cette fameuse fourrure  » so seventies  » et le récit amusé aux cousins le soir de Noël.

Il y a quelques temps, j’ai reçu en héritage cette fourrure. Je la jette parfois comme plaid de canapé sous les cris horrifiés du reste de la famille.

Que voulez vous, je l’aime.

Tang : boisson culte des années 80

Tang venu du Canada (Merci Béa).

Un goût furieusement chimique mais un goût d’interdit, de rébellion et de liberté.

En 1982, avec ma voisine et amie, on économisait des petits centimes (rappelez vous les mini pièces de 5 centimes). Au bout d’un moment, lorsqu’on avait enfin ce qu’il fallait, on courait, cheveux aux vents, telles de petites Laura Ingalls jusqu’à l’épicerie du village tenue par un centenaire (c’est du moins ce qu’on croyait à l’époque) pour acheter du Tang.

Notre préféré : Pêche-abricot.

Lire la suite

Pub Banga

Pub Banga 1976
(Pub TV Banga, capture d’écran Youtube)

On a trouvé le truc Minikitch number two et moi pour embêter Minikitch number one : on lui beugle dans les oreilles la douce chanson de Banga, vous savez, cette boisson sucrée aux fruits qu’ils n’ont même pas connue, sur une musique entraînante et joyeuse de Richard Gotainer !

Attention, message d’alerte : si tu lis la suite et pire si tu cliques sur la vidéo qui suit, alors tu risques de chanter toute la journée. A tes risques et périls!

Lire la suite

Magnétoscope

Dans la cour de récré de mon école en brique rouge, on jouait à la corde à sauter et à l’élastique.

Parfois on s’asseyait par terre autour de Stéphanie qui nous racontait comment c’était chez elle, et comment sa vie avait été révolutionnée par son magnétoscope.

Il nous avait fallu répéter le mot plusieurs fois pour bien le maîtriser, découper les syllabes MA GNE TO COS PE, raté.

On était suspendu à ses lèvres quand elle nous expliquait qu elle pouvait enregistrer des trucs trop trop bien pour les regarder plus tard : Récré A2, Benny Hill et Les Jeux de 20 heures.

On a fini par en avoir un nous aussi de magnétoscope des années plus tard.

La minute intello :

Le magnétoscope, ô jeune lecteur biberonné au DVD et au streaming, est un appareil électronique permettant l’enregistrement d’un signal vidéo et audio sur une bande magnétique qui avait parfois l’audace de se coincer ou de se dérouler inopinément.

 

Mon zoo Tupperware vintage

Je dois rétablir la vérité : je n’ai jamais eu de jouets Tupperware. Un jour, à Emmaüs, dans le coin que je nomme élégamment « le coin à merdaque », mon œil acéré (vous vous souvenez ?), celui qui a le gêne de la vintagerie, a découvert des morceaux de plastique emboîtables qu’il a d’abord pris pour des perles plastique Fisher Price.

Comme quoi la perfection n’existe pas, mon œil n’est pas infaillible lui non plus.

Lire la suite