Retour de vide grenier 11

Un retour de vide grenier 11 version intello: du livre, du livre et encore du livre

Un saladier Arcopal

Un verre poisson de la verrerie VMC Reims

Un livre Rox et Rouky, on avait le même à la maison

Deux livres Bambi

Un livre Heidi, petite fille des montagnes

Un livre Candy, l’héroïne de mon enfance

Un livre Casimir

deux livres pédagogiques

Un annuaire des services Minitel

Trois bocaux en verre des verreries VMC Reims

Le tout pour 7,5 €

Génération jeu vidéo Années 80, livre incontournable pour le joueur rétro

Couverture du livre Génération jeu vidéo - Années 80

Pour faire frétiller Kokitch, glissez lui un service de tasses Arcopal sous le nez. Pour moi, c’est un peu plus subtil (non, je rigole, Kokitch est merveilleuse et subtile) : ce sont les consoles de jeux vidéo et ordinateurs des années 80-90 qui me font briller les yeux quand je fais du  » lèche-vitrine  » dans les magasins de produits d’occasion ou sur les brocantes (où Kokitch me force à l’accompagner pour porter les gros sacs remplis de ses trouvailles).

Atari VCS, Sega Master System, Super Nintendo, Game Boy, Neo Geo, Amiga 500, Atari ST… Toutes ces machines que l’on croise aujourd’hui derrière des vitrines ou sur les stands, ont marqué les débuts de la grande histoire des jeux vidéo et me renvoient toujours, avec une certaine nostalgie, à mon enfance et mon adolescence.

Avec une pensée particulière pour mon vaillant Atari ST qui a vu défiler sur son écran un foule de jeux cultes (Kick Off, Vroom, Le manoir de Mortevielle, Maupity Island…)… alors que sa vocation théorique (celle que j’avais donnée à ma mère pour motiver son achat) devait être le traitement de texte et la programmation.

Lire la suite

Fantômette, là le doute m’habite !

livres "Bibliothèque rose" Fantômette au carnaval et Fantômette et le secret du désert

Dans la vie, y’a pas que Le club des cinq, y a aussi Fantômette, heureuse habitante de la ville de Framboisy.

Françoise Dupont le jour, Fantômette la nuit.

Tiens comme moi XXXXXXXXX le jour, Kokitch la nuit. Sauf que moi, je ne sauve rien ni personne… mis à part mes propres neurones (et encore) et, je l’espère, vos muscles zygomatiques.

Ses deux meilleures copines, Ficelle et Boulotte (bonjour les prénoms ! ) ne sont même pas au courant.

Page du livre de Fantômette, Fantômette et ses amies Ficelle et Boulotte

Lire la suite

Sarah Kay, trop cute

Les personnages so cute de Sarah Kay ont marqué mes années 80

Ils ont envahi ma chambrette : poster, livres, cartes, miroirs, carnets, journal intime (que je remplissais le soir sous mes draps à la lueur de ma lampe de poche de camping), housse de couette et même celle de ma cousine adorée pourtant bien plus jeune (tonton Kitch en avait peint une sur sa tête de lit).

Les personnages de Sarah Kay ont envahi le monde.

J’adorais les grandes robes bucoliques, à volants, à carreaux, en liberty et les grands chapeaux , les salopettes en jean et les cheveux pleins de paille et surtout les dessins étaient si expressifs. Je trouvais ça si romantique !

Lire la suite

Le manuel des castors juniors

 

neuvième manuel des Castors Juniors Walt Disney

Le livre de chevet de Yokitch chéri : le manuel des castors juniors 9 ième du nom, édition 1983.

Il m’en a souvent parlé et on l’a extirpé cet été d’un sombre recoin du grenier de son enfance.
Ouf, au moins un qui aura évité la déchetterie !

Intriguée, je l’ouvre: trop drôle, on dirait « Elle »  « Glamour » ou « Avantages »

Lire la suite

Le club des cinq, The famous five en VO

 

Pour rentrer de l’école, nous étions beaucoup à prendre le même chemin, les enfants devant, les parents derrière. On passait devant l’église, on longeait le cimetière et on traversait un joli parc dans lequel nos parents, trop heureux de pouvoir papoter sur un banc, nous laissaient jouer lorsqu’il faisait beau.

Nos jeux préférés : chat perché, loup-glacé mais surtout  » Le club des cinq « , les héros de la Bibliothèque rose.

Bien sur, je jouais Annie en raison d’une similitude de coiffure, et c’était toujours ma copine Christelle qui tenait le rôle de Claude dont j’enviais l’assurance et l’énergie.

Lire la suite