Crok’images biscuit des années 80

Crok’images de l’Alsacienne, un souvenir gourmand de mon enfance.

Parfois, maman Kitch revenait de chez Mammouth, notre supermarché de quartier avec un cabas rempli de provisions. J’aimais bien l’aider à le vider. Non je n’étais pas une enfant altruiste. Juste une petite curieuse par la gourmandise alléchée. Car parfois, le cabas révélait de véritables surprises, des Picorettes, des chamonix bien sucrés, des Bonitos et surtout des Crok’images.

Séquence souvenir. Imaginez-vous un délicieux sablé. L’odeur me revient en tête à l’instant même où je vous écris. Kiff suprême croyez-moi sur parole. Un parfum de sucre, de caramel et d’enfance heureuse.

L’idée de génie, c’était le dessin réalisé en caramel sur le biscuit. Il y avait plusieurs collections différentes :

une série sport

Crok’images biscuit l’ alsacienne des années 80série sport

une série animaux de la ferme.

Crok’images biscuit des années 80 série la ferme

Il y en avait peut-être d’autres, mais je ne m’en souviens plus. Dur dur de vieillir. Mon enfance s’éloigne mes zamis.

Avec frangin, on ne se disputait jamais pour savoir qui allait choisir entre le rugbyman ou le mouton. Presque jamais. Frangin tenait à sa vie.


La deuxième excellente idée, c’était que sur l’emballage, il y avait des personnages qu’on pouvait découper et qui tenaient debout grâce à une petite languette qu’il fallait replier. Avec frangin on faisait la collection.

Crok’images biscuit des années 80 l’Alsacienne personnage en carton

L’année d’après, en 1985, l’Alsacienne a lancé la version Crok’images fourrés au chocolat. Un délice également, même si je préférais l’odeur des biscuits simples.

Certains souvenirs olfactifs ne vous quittent jamais. Le biscuit de l’Alsacienne et mon flacon l’orientale d’Eau Jeune sont mes 2 madeleines de Proust.

Des chouettes info ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *