Bon anniversaire Kikitch. Le blog vintage des années 70 et 80 fête ses 3 ans !

Anniversaire Kikitch

L’anniversaire de Kikitch :

Ben mon blog a déjà 3 ans. Le temps passe si vite mes amis.

Je reconnais que ce n’est pas toujours facile d’écrire un article par semaine quand on a déjà une vie bien remplie par un job prenant, un chéri geek hyperactif, deux Minikitch et un Cat kitch.

Pas facile non plus cette année avec l’arrêt des vide-greniers à cause de cette vilaine Covid.

Heureusement, vous êtes de plus en plus nombreux à jeter un œil sur mes vintageries (mes amis pensez à vous abonner) et l’envie d’écrire est toujours présente.

Du coup, pour mes 3 ans d’aventures bloguesque, j’ai eu envie de remplacer le top five des articles les plus lus par un top five des articles à redécouvrir.

L’idée de redonner leur chance à des objets vintage délaissés me plait. J’ai la fibre sociale mes zamis. On ne se refait pas.

Lire la suite

Retour de vide grenier 16

Pluie pluie pluie:

Un dimanche matin. Les vendeurs dominicaux remballaient tout, balayant d’un revers de la main leur frange dégoulinante. La prairie commençait à devenir bourbier. Je sentais des gouttelettes ruisseler jusque dans mes Kickers. Mes doigts soulevaient les bâches plastique à la recherche de babioles d’un autre temps, créant ça et là de véritables cascades d’eau douce.

Mais, le jeu en valait la chandelle car voilà mes trouvailles du jour :

Retour de vide grenier 16 vaisselle vintage

Et j’ aime l’odeur de la terre mouillée.

Lire la suite

Puzzle vintage Fernand Nathan

Puzzle vintage Fernand Nathan le printemps

Pourquoi j’adore ce puzzle vintage Fernand Nathan et tous ses frères d’ailleurs?

D’abord, j’aime les vieux jeux des années 70 et 80.
Surtout leurs illustrations surannées, leurs dessins désuets, leurs odeurs de cartons usés, leurs posters cornés.

J ‘en chinais plein dans mon Emmaüs préféré avant le confinement (merci la Covid 19).
Alors quand j’ai trouvé ce kitchissime puzzle vintage Fernand Nathan, je n’ai pas résisté et j’ai délesté mon porte monnaie de quelques piécettes jaunes.

Mes minikitch number one et number two ont fait les frais de cette addiction lorsqu’ils étaient enfants. Ce temps béni où je pouvais les couvrir de bisous sans me faire jeter. Bon ne vous inquiétez pas, j’y arrive encore un peu en les coinçant dans le couloir et en les attaquant par surprise.

Ma foi je crois qu’ils ont aimé ça (les puzzles, pas mes manifestations démesurées de tendresse, hélas).

Lire la suite

Emilie de Domitille de Pressensé

Emilie de Domitille de Pressensé littérature jeunesse

Emilie, sa vie, son œuvre :

Connaissez vous cette adorable fillette, Emilie de Domitille de Pressensé, héroïne cultissime de la littérature jeunesse française des années 70-80.

Elle ne quittait jamais sa cagoule à moustache de chat. J’hésite avec des cheveux qui dépassent. J’ai un gros doute. Franchement j’ai toujours cru que c’était des poils de félin domestique et à cette époque je n’avais ni myopie, ni presbytie, ni cheveux blancs. Mais mes Minikitch m’ont mis le doute. Y en même un qui s’est moqué de moi bruyamment. Je suis à deux doigts de le dénoncer publiquement dans ce blog. Mais hélas comme la chair de ma chair ne me lit pas, l’intérêt de ma délation est limité. Vaut mieux que je me venge en faisant des brocolis demain.

Lire la suite

Drôles de dames, série culte des années 70

Drôles de dames

Vous souvenez-vous des drôles de dames ?
3 super nanas très belles, jeunes diplômées de l’école de police et peu reconnues dans leur job, deviennent de formidables détectives privées grâce à Charlie Townsend, un mystérieux milliardaire qu’elles ne parviennent jamais à rencontrer.

C’est qu’il se cache le bougre. Parfois, on a l’impression qu’elles vont y arriver, mais non. Là, j’avoue que le doute s’installe. Je vous rappelle que nos drôles de dames sont les meilleures enquêtrices au monde. Mais bon, dans les années 70, elles n’ont ni ordinateur, ni tablette, ni smartphone les nanas. Même qu’internet ça n’existait pas. Pas de panique, elles ont un cerveau et elles savent s’en servir.

Lire la suite

Neo Geo Mini : je me suis offert la Rolls des consoles… avec 30 ans de retard

Neo Geo Mini - version International
La Neo Geo Mini dans sa version International

Aujourd’hui, je cède ma plume à chéri Yokitch, un geek passionné de rétrogaming qui a, lui aussi, un noyau de fidèles lecteurs aussi geek que lui.


Neo Geo mini : un look de borne d’arcade miniature

C’est la console de salon qui a fait saliver toute une génération de joueurs au début des années 90. Surnommée la « Rolls des consoles », la Neo Geo promettait ni plus ni moins que d’offrir à ses heureux (et fortunés) acquéreurs des jeux vidéo de dernière génération qui n’étaient habituellement disponibles que dans les salles d’arcade.

Un truc de riche évidemment, car les cartouches de jeu coûtaient plus de 1.300 F l’unité (soit plus de 200 € l’unité). Et pour ce prix, il n’y avait qu’un jeu à l’intérieur et le boîtier n’était même pas plaqué or. Autant dire que je n’ai connu cette prestigieuse console qu’à travers les magazines spécialisés et n’ai même pas eu, à l’époque, l’occasion d’en voir une en « vraie ».

Lire la suite

Baril de lessive vintage

Baril de lessive vintage super croix

La famille Kikitch est précurseure du « do it yourself », de l’upcycling et du recyclage. Ça bricolait, ça cousait, ça découpait, ça tricotait dans toutes les pièces de la maison. Le tout avec papa Kitch qui nous chantait du Moustaki ou du Brassens. Sa grosse voix résonnait dans sa moustache et ne s’arrêtait que pour jurer lorsque le marteau dérapait et venait s’approcher de ses doigts d’un peu trop près. Il n’a peur de rien ce marteau car papa Kitch était tout de même un peu impressionnant avec sa carrure de rugbyman.

Dans ma tendre enfance, j’ai souvenir que maman Kitch transformait elle même son baril de lessive vintage. Elle me faisait de chouettes coffres à jouets et de magnifiques corbeilles à papier.

Lire la suite

Anatomie 2000

Anatomie 2000

Papa Kitch, maman Kitch et le père Noël doivent s’en mordre les doigts de ne pas avoir eu l’idée de m’offrir Anatomie 2000, car je suis sûre qu’avec un tel jeu je serais devenue médecin légiste, chirurgienne, cardiologue. Déjà que le père Noël ne voulait pas m’acheter docteur Maboul. Il trouvait ce jeu peu digne d’intérêt . Presque aussi débile que les livres de Oui Oui qu’il refusait également de me mettre sous le sapin.

Lire la suite