Le grand bleu fête ses 30 ans.

 le grand bleu affiche de Luc Besson

Le grand bleu :

En ce moment à la télé, dans les journaux, on parle beaucoup du grand bleu, ce film de Luc Besson qui a marqué toute une génération. La mienne.

Ce long métrage  est sorti le 11 mai 1988. 30 ans déjà. Le temps passe si vite.

C’était différent de tout ce qu’on avait pu voir jusqu’alors sur la toile (« par où t’es rentré on t’a pas vu sortir », « les sous- doués en vacances »…). Non, je rigole, les années 80 sont riches en films cultes.

Mais c’est surtout, l’émotion ressentie à la sortie du ciné de bord de mer l’été 1988 qui me revient.

J’étais allée seule dans une petite salle obscure à peine confortable. Tous mes amis avaient déjà vu le grand bleu. C’était en août. Il faisait chaud. Et en sortant je n’avais personne avec qui partager ce trop plein d’émotion (c’est dans ces moments là que j’aurais apprécié mon smartphone mes amis).

J’ai toujours beaucoup de plaisir à revoir les films de ma jeunesse de cinéphile et à les partager avec les minikitch. Cette semaine, on s’est fait « witness  »et « l’armée des 12 singes ». Mais pour autant je n’ai jamais revu le grand bleu.

Peur d’être déçue.

Peur d’avoir trop grandi pour apprécier.

Envie de garder intact le ressenti adolescent.

Et puis quand on connaît la fin, c’est plus pareil.

Hier dans un vide-grenier, j’ai acquis pour la coquette somme de 20 centimes la Cassette audio de la bande originale du film d’Eric Serra que j’ai offerte à Minikitch number one, celle qui a piqué le Walkman de son père.

Le grand bleu cassette audio Éric Serra

Le pitch sans spoiler :

Bon le scénario est assez simple et mes souvenirs sont lointains.

Jacques Mayol (Jean-Marc Barr) et Enzo Molinari (Jean Reno) se connaissent depuis leur plus tendre enfance. ils entretiennent une forte rivalité dans le domaine qui est le leur, la plongée en apnée. L’amour, la mer, les dauphins, le deuil, les abysses, un concours d’apnée No limit. Tout ça quoi.

Au début, c’est Christophe Lambert qui était pressenti. Mon acteur préféré de l’époque. Et oui, l’ado des années 80 est étrange mes amis, mais j’avais le poster de Subway au dessus de mon lit.

Les critiques ont été mitigées mais le bouche à oreille a fait son effet et le film a fait des millions d’entrées (9,2 millions en France pour être précis).

Le pitch avec spoilers

Clique ici si tu veux tout savoir.

Le grand bleu 

 

2 réflexions sur “ Le grand bleu fête ses 30 ans. ”

  • 10 mai 2018 à 19 h 59 min
    Permalink

    Je kiffe le grand bleu, je l ai revu plusieurs fois depuis que mon acné m a lâchement abandonné et j aime toujours autant…je suis love de Jacques, de la musique de Serra et des dauphins 🙂 <3

    Réponse
    • 10 mai 2018 à 20 h 35 min
      Permalink

      Bienvenue au club des fans du grand bleu, des héros mélancoliques et des cétacés 🐬

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *