Télécran, jeu culte des années 80

 

Souvenir d’enfance :

 

Télécran

 

Enfant, je n’ai pas eu de Télécran. Mais mes 2 voisines préférées Chris’ et Lulu si.

Et comme on jouait tout le temps ensemble sur le terre-plein en face de leur Maison Blanche, elles me le prêtaient volontiers.

Il faut dire qu’on n’avait pas d’écran et peu de chaînes télé. Du coup, on était tout le temps fourrées dans la rue.

On jouait aux billes, à l’élastique. On chantait des chansons. Certains jours, on allait embêter le petit con du coin de la rue.

Greg’ qui habitait deux maisons plus loin venait parfois nous rejoindre. On se disputait, on se tirait les couettes (enfin, ça c’était avant que le sus-nommé Greg ne me les coupe en classe de maternelle). Bien sûr, Greg n’avait pas de couettes, mais ne vous inquiétez pas, ça n’empêchait pas les différends.  On se réconciliait, on mangeait des BN, on lavait les voitures des voisins avec de la neige, on apprenait quelques mots de hollandais avec la voisine. Bref, une vie d’insouciance et de petits bonheurs.

Mais revenons au Télécran.

Le Télécran :

Ce grand rectangle cerclé de rouge,ressemblait à une petite télé plate avec deux petites mollettes blanches en bas.

Télécran mollette

En tournant ces 2 petites mollettes soit tour à tour (pour les traits horizontaux et verticaux), soit simultanément (pour les traits obliques) on pouvait faire des dessins.

Si on ratait il suffisait de secouer le Télécran pour que notre œuvre disparaisse à jamais,un peu comme une ardoise magique.

Avec Chris et Lulu, on essayait d’écrire des messages en  lettres malhabiles. On dessinait des maisons en ratant quasiment tout le temps le toit qui finissait plat comme une limande.

Chéri Yokitch en a eu un lui aussi, qu’il a conservé soigneusement. Minikitch Number one en a hérité jusqu’à ce fameux soir de Noël, où frangin repu, a reculé sa chaise pour s’éloigner un peu de la table festive avec la délicatesse qui le caractérise après un ti-punch et un repas succulent préparé par mes soins. Et là, le drame éclate. Le pied de sa chaise a atterri en plein sur l’écran du jeu que Minikitch number one avait malencontreusement laissé traîner.

Frangin One point, Télécran zéro.

Pensez vous que mon adorable rejetonne en a tiré une leçon de vie, du genre « objet rangé objet préservé » ? Que nenni. Vous devriez voir l’état de sa chambre.

La minute  intello ( source Wikipédia) :

L’écran magique est inventé par André Cassagnes, un frenchy en 1959.  Il sera distribué sous le nom de Télécran en 1960 d’abord par la société les jouets rationnels puis par la compagnie générale du jouet enfin  par Joustra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *