Pour l’amour du risque, Hart to Hart.

Pour l’amour du risque pochette de DVD de Kokitch

Pour l’amour du risque :

Encore une série culte des années 80, comme Magnum et Madame est servie.

Le Pitch :

Jonathan Hart est un richissime homme d’affaires. Il est marié avec la belle Jennifer Hart, une journaliste free lance qui suit son mari dans des aventures rocambolesques. Et c’est l’amouuuuur fou ❤❤💕

Ils habitent une vaste demeure entretenue par leur majordome et ami Max.

 

Certes, ils n’ont pas d’enfants mais ils ont un chien prénommé Février.

Pour l’amour du risque, chien des Hart prénommé Février

Jennifer Hart :

Jennifer est une chanceuse. Son mari est un milliardaire. Elle a un brushing qui résiste à tout ( pluie, piscine, voyage en décapotable, saut en parachute sans parachute….). Quand elle ouvre un œil, elle est impeccablement maquillée et son haleine est fraîche alors que moi, l’autre jour je me suis réveillée avec une grosse trace de stylo sur mon visage. Mais elle , Jennifer, elle fait pas des sudokus dans son lit. Elle, elle lit de la philosophie avant de sauter sauvagement sur son époux sans qu’une seule mèche de cheveux ne vienne chatouiller son nez (je reste soft, ma nièce me lit).

Dans la série culte Pour l’amour du risque, Jennifer elle est classe, elle est belle et elle ne renverse pas sa tasse de café dans son lit en jurant. Jennifer elle n’a jamais de carottes à éplucher, elle a un Max. De toute façon c’est pas bon avec le caviar les carottes. Elle ne se réveille pas la nuit en se demandant si elle fait bien son job, si il reste du pain pour le petit déj ou parce qu’elle vient de se rappeler qu’elle a laissé du linge dans le sèche linge et que bordel elle va devoir le repasser parce qu’ il va être tout chiffonné. Elle a Max.

Jennifer, n’a jamais les chaussettes malodorantes. Pourtant elle fait du sport. Je pense qu’elle a des chaussettes en fil d’écosse. En tout cas, pas en mélange synthétique. Ni celles marquées Artengo (Hart and go, comme dirait Yokitch qui a l’humour fin)  en gros sur les orteils.

Chaussette Artengo

De plus, je parie qu’ elle a certainement fait botoxer ses glandes sudoripares pédestres.

Ou alors elle vient d’une planète lointaine.

Ou encore, j’ai pas lu les accords toltèques.

Premier accord toltèque Que votre parole soit impeccable

La minute intello :

Pour l’amour du risque est une série de 110 épisodes de 47 minutes pile poil. Elle a été diffusé aux USA d’août 1979 à mai 1984 sur la chaîne ABC

En France, nous avons dû attendre juillet 1982 pour que TF1 nous la fasse découvrir.

Robert Wagner endosse le rôle de Jonathan Hart. Stéphanie Powers joue la sévèrement brushinguée Jennifer Hart.

Lionel Stander est le dévoué Max. Il obtiendra d’ailleurs le golden globe du meilleur acteur de second rôle en 1983.

Charlie est Février, un véritable rôle de composition.

Source : Wikipedia

2 réflexions sur “ Pour l’amour du risque, Hart to Hart. ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *