la croisière s’amuse, série culte des années 80

La croisière s’amuse, le must des années 80 :

 

La croisière s’amuse saison 1

Au fond de moi, depuis la nuit des temps, sommeille une incorrigible romantique tendance culcul.

J’adore les séries sentimentales à deux balles. Vous savez celle où les deux héros se détestent cordialement au début, puis tombent amoureux sans oser se l’avouer. Et enfin,après des tas de péripéties, ils s’embrassent devant un coucher de soleil orangé en regardant ensemble vers l’avenir radieux.

C’est ce qui m’a bercé toute mon enfance.

Lorsque j’allais passer la journée chez mamie Suzy et papy Raymond, j’avais mes petites habitudes.

D’abord, je passais du temps le nez collé devant l’énorme aquarium de mon parrain. Puis Mamie me confiait un petit chiffon doux pour que je fasse les poussières. J’aimais par dessus tout manipuler une petite statuette en étain qui représentait une femme et son enfant.

Ensuite venait le temps du goûter. Mamie me faisait un bol de chocolat fumant qui avait cuit sur sa gazinière à charbon.

On s’installait après sur le confortable canapé en cuir marron, la tête calée sur le napperon brodé afin de limiter l’impact de notre sébum capillaire. Papy se levait pour appuyer sur le bouton de la télé et pour mettre la bonne chaîne. Et bien calée contre ma moelleuse grand-mère, je ne perdais pas une miette de notre série «la croisière s’amuse ».

Le générique montrait les protagonistes dans le Pacific Princess, un luxueux paquebot de croisière qui silllonait le pacifique et faisait des escales dans des endroits exotiques dont seuls les noms me faisaient rêver.

les personnages :

Le capitaine Stubing répondant au doux prénom de Merrill.

La croisière s’amuse capitaine Stubing

Julie McCoy la directrice de croisière dévouée. C’est drôle, elle a la même coupe de cheveux que frangin à l’époque !

La croisière s’amuse Julie Mc Coy

Isaac Washington, le barman créatif

La croisière s’amuse Isaac Washington

Docteur Adam Bricker, le tombeur de ces dames (j’ai jamais bien compris pourquoi)

La croisière s’amuse docteur Adam Bricker

Gopher Smith, le rigolo de service (enfin pas aussi drôle que moi)

La croisière s’amuse Gopher Smith

et plus tard Vicky Stubing la fille du capitaine à laquelle je me suis beaucoup identifiée.

Et tout un tas de guests dont certains sont devenus célèbres (Leonardo Di Caprio, Teri Hachter, Michael J Fox, Tom Hanks) et dont d’autres l’étaient déjà (Fred Astaire….)

la minute intello :

La croisière s’amuse ou love boat  en version originale comporte 249 épisodes de 47 minutes. Je crois que je les ai tous vus. Et revus.

Cette série d’Aaron Spelling  a été diffusée sur ABC de septembre 1977 à février 1987.

Elle a débarqué sur TF1 en janvier 1980

source wikipedia

Pour les fans des séries des années 80 :

cliquez sur ces liens pour retrouver vos souvenirs

Starsky et Hutch

Madame est servie

Magnum

Pour l’amour du risque

Columbo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *